Nouvelle « Des comptes à régler » – Critique Scifi-Universe.com

« Univers », second recueil de nouvelles publié par les Bâtisseurs de Rêves, a fait l’objet d’une critique parue sur le site Internet SciFi-Universe.com.

Merci à Nathalie Z. pour cette critique.

Lien vers la critique

*_*_*_*_*_*_*_*_*

Des nouvelles de rôlistes pour amateurs de l’imaginaire !

En début d’année, nous vous avons parlé de cette association de rôlistes, les Bâtisseurs de rêve qui se lançait dans l’édition. Les membres de ce groupe se sont réunis et proposent une anthologie de nouvelles très variées inspirées par leur vécu rôlistique et leurs lectures de l’imaginaire. C’est leur deuxième sortie, le premier recueil étant toujours disponible au prix de 10 euros. Pour ce volume, 14 nouvelles illustrées sont proposées et il y en a pour tous les goûts : fantastique, fantasy et science-fiction le tout pour 15 euros et financer une association ludique.

Commençons par la science-fiction : Une première nouvelle intitulée Option tactique n°48 rédigée par Philippe Signoret parle de robots et de stratégie. Si près du paradis de Dominique Signoret (qui au passage illustre certaines nouvelles) évoque la surpopulation planétaire et la nécessité de trouver une autre planète habitable. Mais alors que cette planète est finalement à porter de mains, les humains découvrent qu’ils ne sont pas les seuls à être intéressés. On quitte alors l’espace pour les Barrens, les bas quartiers de Seattle dans l’univers de Shadowrun pour deux nouvelles. La première écrite par Raphael Mouze, pauvres Barrens, est une bonne introduction à l’univers complexe cyberpunk magique de Shadowrun. L’auteur prend le temps d’expliciter les éléments historiques et spécifiques au monde sans que ce soit lourd. Idéal pour des joueurs commençant Shadowrun, cela les plongera dans l’ambiance. La seconde, des comptes à régler, écrite par Romain Meriark Lecomte, s’adresse à des lecteurs connaissant l’univers de Shadowrun, elle est plus pointue et tout aussi immersive. On quitte l’aspect magique pour une ambiance polar noir d’anticipation avec Le blues du gastéropode de Dominique Signoret. Un détective privé se retrouve à bosser pour un Visqueux, un extraterrestre dont le peuple avait échoué à conquérir notre planète mais s’y était installé. Il doit retrouver un objet pour lui mais d’autres factions évidemment seront sur le coup.

On quitte la SF pour de la fantasy avec une première nouvelle au format mini livre dont vous êtes le héros. Dans un univers façon Donjons & Dragons ou Chroniques Oubliées, Un détour dans la brume est une nouvelle interactive dans la veine de ce qu’on aimait enfant mais pour les grands. Vous serez le guerrier humain dans un groupe d’aventuriers et une carte du monde est fournie. Cédric Moulin réussit ici son pari et l’histoire est joliment illustrée aussi. A l’aventure compagnon ! Echec et mat d’Antoine Molho est classée en fantasy, mais il s’agit de fantastique : un journaliste, un château hanté et une créature sortie d’un livre de fantasy. La dernière nouvelle de fantasy, histoire de dragons de Léo Rigal porte bien son nom. Il s’agit d’un scénario novelisé dans un monde dominé par des dragons. De même que précédemment, l’action se situe en 1913 de ce monde alternatif, il s’agit donc d’uchronie fantastique.

Les derniers textes de ce recueil sont clairement orientés fantastique. Supermarket de Dominique Signoret est mon préféré : un pitch à la Stephen King, une situation absurde qui tourne à l’horreur. Un homme s’arrête sur une aire d’autoroute et entre dans une supérette mais n’arrive plus à en sortir. Dans de l’autre côté du miroir, titre similaire au roman de Lewis Caroll,  Cédric Moulin nous emmène à Arkham en 1929. Enquête occulte et grands anciens sont au menu. Les fans de L’Appel de Cthulhu seront ravis. Dans le jour nous appartient, Kwilleran choisit une approche contemporaine et des créatures suceuses de sang pour effrayer son lecteur. La maison solitaire sur la lande est évidemment une histoire de demeure hantée que Dominique Signoret écrit sous le format journal de bord. Surnaturel d’un air naturel de Martin Thomas dépeint un phénomène étrange survenu à l’aube de l’année 2000, et l’apparition liée de créatures fantastiques issues des légendes humaines. Enfin, la dernière nouvelle intitulée le charnier des rêves et écrite par Kwilleran est à la fois étrange et effrayante.

Ces 14 nouvelles sont toutes agréables à lire, avec un style plus ou moins marqué. Elles sont une inspiration pour vos parties de jeu de rôle, des scénarios novelisés, des pitchs de campagne ou des idées de settings de jeu. Supermarket ferait un bon épisode de Channel Fear par exemple. Les genres et idées sont très variés et j’espère que les bâtisseurs de rêves vont poursuivre ce projet éditorial. Une interview de Dominique Signoret, très présents sur ce recueil clôt l’ouvrage.

Univers est le deuxième recueil de nouvelles proposé par les bâtisseurs de rêves. Quatorze textes et une interview sont regroupés alliant science-fiction, fantasy et fantastique. Une des nouvelles est au format livre dont vous êtes le héros, certaines sont des scénarios novelisés. La lecture du recueil est agréable et peut servir d’inspirations pour vos futures parties.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close